• J'ai découvert la randonnée pédestre en 2007. Depuis lors je cherche de nouveaux endroits au Québec. L’information abonde pour ce qui est du nord-est américain mais il y en a très peu sur le Québec d’où l’idée de ce blog.
    J’ose espérer, et ce sans prétention, que vous trouverez ici l’information nécessaire à vos futures randonnées.
    Bonne randos à toutes et tous.

    D’où viens le nom de "Mononcle".

    En 2009 j’allais souvent randonner avec un de mes neveux. Comme une chèvre de montagne, il courrait devant moi sur les sentiers. Régulièrement il se tournait vers moi en me demandant ; "Ça va Mononcle?"

    Et voila.

    Salut Ti-Cul

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 270 autres abonnés

  • Publicités

Le Mésangeai & le Lac Cristal

Date: 2 janvier 2013

Endroit: St-Donat

Si je le pouvais, je nommerais St-Donat saint patron des randonneurs.

Il y a quelques années, le sentier de La Montagne Noire ne figurait pas parti de mes coups de cœur. Je trouvais cet aller-retour sans attraits sauf pour le site du Liberator. Depuis un certain temps, je trouve plein de façons différentes de gravir cette montagne. Au risque de me répéter, l’Inter-Centre est très productif dans le développement de sentiers de ski de fond et de raquette accessibles pour la randonnée pédestre en été.

Cette fois nous avons découvert le dernier né de leurs refuges, Le Mésangeai. Ce dernier se rejoint par un nouveau sentier de raquette à partir du chemin Régimbald.

C’est donc à 10:10 que Lulu, Lise, Charles et moi attaquons la montée, raide au départ, de 4.5 km. Par cette montée soutenue, nous sommes arrivés à l’embranchement vers le Lac Cristal. Ce petit aller-retour de 600 mètres, nous amène au bord du lac par un merveilleux sous-bois principalement de conifères qui, pour l’occasion, étaient chargés d’une épaisse couche de neige. Revenue au sentier principal, une dernière montée de moins de 250 mètres nous séparait d’un merveilleux petit refuge érigé sur un sommet totalement dégagé. Des vues à 360o s’ouvrent, entre autre, sur le Lac Archambault et même le Mont-Garceau. Ce refuge, comme les autres de ce réseau, peut être loué au bureau touristique de St-Donat.  Le retour, dans ce même décor féérique, a été plus rapide puisque tout en descente.

Notez que c’est avec un mercure de -23o, à part le facteur éolien assez présent, que nous avons gravit les 468 mètres qui nous séparaient du sommet.

 

Bonnes randos

Mononcle.

Tous les hommes pensent que le bonheur réside au sommet de la montagne alors qu’il se trouve dans la façon de la gravir! (Confucius)

 

Voir les photos

Trouvez l’endroit ici.

Voir la carte des sentiers

Tracé GPS pour Garmin

 

Publicités

2012-07-08 L’Élévache

Date: 8 juillet 2012

Endroit: Lac Supérieur

Aujourd’hui nous retrouvions une bande de copains pour une petite rando baptisée « L’Élévache » puisque nous allions relier les monts Éléphant et La Vache Noire.

Nous avions rendez-vous à 10:00 au stationnement de l’accueil La Diable du parc de Tremblant ou nous laissions des véhicules pour le retour en fin de rando. Par la suite nous nous sommes dirigés vers le stationnement du Mont Éléphant ou nous avons commencé la rando. Nous devions contourner Éléphant pour rejoindre le sentier qui mène à la coulée de Nixon. Comme les plans sont fait pour être changés, nous avons décidé de monter Éléphant. Le sentier du raccourcie nous mène directement au point de vue du sommet. Qui dit directement dit aussi une montée assez raide et soutenue. La descente du sommet est aussi assez raide. Rendu au premier intersection, nous avons pu constater que les indications étaient erronées. À tel point qu’un randonneuse a du nous demander par ou aller pour revenir au stationnement. Le sentier vers Nixon est en fait un sentier de ski de fond. Il traverse un marécage que nous avons du contourner. Avec l’aide du GPS nous avons retrouvé notre sentier sans trop de perte de temps mais avec une section hors piste assez éprouvante. Dans la coulée de Nixon nous avons bifurqué vers un point de vu ou nous avons pris la pause diné sur un cap rocheux qui nous donnait de belles vues sur les montagnes avoisinantes.

La section d’après-midi a été un plus costaude. Bizarrement la trace du sentier n’était plus visible sur mon GPS et celui de Denis refusait de se connecter sur les GPS. Par contre, comme j’avais le point d’arrivée de visible, nous avons donc terminé notre rando en hors-piste. Plus nous approchions de La Vache Noire, plus les descentes étaient abruptes. Pour les contourner nous devions traverser des sections de sapinage assez dense. C’est finalement à 16:40 que nous avons rejoint la route au grand bonheur de Julie et de tous.

Comme à l’habitude, nous avons pris la p’tite frette sur la plage et nous avons bien rigolé de notre journée.

Bonnes randos

Mononcle.

Tous les hommes pensent que le bonheur réside au sommet de la montagne alors qu’il se trouve dans la façon de la gravir! (Confucius)

Voir les photos